*

Calendrier

Boutique

donation

Merci de nous aider !

Allez hop, des sousous !
Donate with PayPal!
Year 2024 Goal: €96.00
Due Date: déc 31
Total Receipts: €155.00
PayPal Fees: €11.09
Net Balance: €143.91
Above Goal: €47.91
Site Currency: EUR
150% 
Year 2024 Donations
JCC10 EUR10.00
brunad EUR15.00
Anonymous EUR10.00
grincheux 30 EUR15.00
DrDesoto EUR15.00
Baroudeur EUR15.00
fred.595 EUR15.00
mitch83 EUR15.00
Suzu-Kid EUR15.00
charles EUR15.00
vinchi EUR15.00
Membres
Stats
  • Total des messages: 217986
  • Total des sujets: 9080
  • En ligne aujourd'hui: 54
  • Record de connexion total: 851
  • (mer. 22 janvier 2020, 20:07:00 pm)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 34
Total: 34

Auteur Sujet: REMISE EN ETAT DE MON ALTERNATEUR  (Lu 3320 fois)

Hors ligne rafi33

  • Apprenti Fiatiste
  • **
  • Messages: 216
  • Q.I.: 3
  • Localisation: BORDEAUX
  • Modèle: 500L type 110F
REMISE EN ETAT DE MON ALTERNATEUR
« le: dim. 12 avril 2015, 22:06:34 pm »
  • Bonsoir à tous.

    En attente de pièces pour remonter mon moteur je me suis donc attaqué aux accessoires.
    J'ai remis à neuf pendant des années de suite ce genre de choses, mais ça fais environ 7 ans que je ne suis plus dans le domaine, alors il fallait que je me teste et que je vois si j'avais des restes.

    Donc si ça peut aider certains à se lancer et parce que je n'ai pas trouvé de post similaire sur le forum, j'ai pris quelques clichés de mon démontage et vous les propose.
    Ca se fera en plusieurs étapes, avec les moyens du bord (comme beaucoup d'amateurs passionés je pense) car je ne bosse plus au même endroit et n'ai plus les équipements adéquates (presse, tour, sableuse, étuve etc...) mais j'ai encore des contacts qui me permettront peut être de tester ma remise en état au banc voir plus...

    Pour l'instant ACTE 1 : DEMONTAGE : (niveau de difficulté : facile)

    Outils qui peuvent être nécessaires au minimum :
    Douilles de 7,8,10,19,21 avec le cliquet qui va bien ; pointeau (un foret recyclé pour moi peux faire l'affaire) ; marteau ; maillet sans rebond à embouts téflon (c'est super pratique ça) ; tournevis plat et cruciforme.

    C'est parti, voilà la bête

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Pointage des flasques et du stator (toujours ! car un jour ça vous servira) pour ne pas se tromper au remontage.

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Dépose de la poulie (faite de deux demis disques) et de ses cales permettant de tendre ou détendre la courroie d'alternateur et de refroidissement par la même occasion en simulant une augmentation ou une diminution de diamètre de la poulie.

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Important et dès maintenant, dépose du porte balais en dévissant cette vis cruciforme après avoir débranché la cosse à deux plots venant du régulateur. Si vous oubliez de l'enlever, vous risquez de casser les balais (charbons) au démontage. Profitez-en pour déposer et mettre de côté le régulateur également (pièce rectangulaire vissée avec 2 vis sur le corps de l'alternateur).
    On s'aperçoit qu'un balais est beaucoup plus usé que l'autre.

     [ You are not allowed to view attachments ]
     [ You are not allowed to view attachments ]

    Dépose du porte poulie "à la sauvage" car je n'ai pas l'outil adapté avec les trois trous qui rentre dans les trois tiges filetées aceuillant normalement la poulie pour bloquer la pièce et permettre son dévissage. Donc je coince la pièce dans l'étau

     [ You are not allowed to view attachments ]
     [ You are not allowed to view attachments ]

    Dévissage des trois tiges qui reserrent les deux flasques sur le stator.

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Bon pour le reste c'est mieux dans une presse bien à plat, mais là j'ai calé les deux oreilles de la flasque qui est normalement vissée à l'escargot de refroissement, sur le côté de l'étau et avec le maillet sans rebond à embouts téflon (ne pas faire ça avec un marteau au risque d'abimer les filetages ou tordre l'arbre au pire. Ne pas y aller comme une brute, ça doit venir tout seul avec cette méthode sinon laissez tomber et passez à la presse (pas nécessairement hydraulique) bien à plat avec du dégrippant avant. Le but étant d'éviter de casser une flasque (ça ne m'est jamais arrivé).

     [ You are not allowed to view attachments ]
     [ You are not allowed to view attachments ]
     [ You are not allowed to view attachments ]

    Pareille pour l'autre flasque, sans presse, on la pose sur les mords de l'étau (ou autres cales) et on tapote sur l'arbre qui doit descendre tout seul son propre poids aidant, et vous laissez tomber le rotor dans votre seconde main avec le roulement dessus.

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Voilà ce que ça donne démonté totalement près à être nettoyé

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Là on voit que les bagues sur lesquelles les charbons font contact sont en très bon état. Des fois elles sont très creusées, et là où je bossais avant, un tourneur extrayait les bagues (ou tournait les bagues existantes pour supprimer le sillon) et en remettait de nouvelles en laiton. Sous ces bagues en laitons, de chaque côté de l'axe passe un fil de cuivre qui va au bobinage du rotor. Il suffisait, avec une petite mèche, de percer la bague depuis sa surface et bien sur à l'aplomb du fil de cuivre venant du stator qui passe en dessous (ou n'importe où si il restait en dessus une petite épaisseur des anciennes bagues), et il fallait avoir l'œil, car dès que le copeau du forêt passait du jaune au rouge (du laiton au cuivre) on stoppait immédiatement. Ensuite avec un fer à souder et une panne de compétition on chauffait la bague et on remplissait le trou à l'étain pour assurer le contact entre les deux métaux. Petit passage au tour après l'opération pour enlever la bavure d'étain et c'était reparti pour un tour. Si ce n’est pas clair dites le moi.

     [ You are not allowed to view attachments ]

    On extrait le roulement de la flasque côté escargot de refroidissement après avoir enlevé la plaque de retenue du roulement, grâce à un étau servant de presse et une douille de 21 cette fois ci par exemple et ça va tout seul.

     [ You are not allowed to view attachments ]
     [ You are not allowed to view attachments ]  
     [ You are not allowed to view attachments ]

    L'autre roulement sera extrait avec un extracteur emprunté car je ne suis pas équipé.
    Je n'arrive pas à lire les références des roulements. J'aurai trouvé ça pour le remontage. En tout cas, ils sont morts, car ils font beaucoup de bruit comme si il n'y avait plus de graisse dedans. Ils sont très sollicités et ne sont pas à délaisser.
    Ensuite nettoyage, là chacun sa méthode. Moi ce sera fontaine de nettoyage avec produit dégraissant (non corrosif), et séchage sérieux (idéalement à l'étuve comme je faisait avant ou dans le four de madame à 50/60°c par exemple).
    Le remontage c'est pour l'ACTE 2 à suivre. Chaque chose en son temps.
    A vous de jouer car vous avez déjà de quoi faire #g2....
    « Modifié: mar. 14 avril 2015, 22:30:52 pm par rafi33 »

    Hors ligne rafi33

    • Apprenti Fiatiste
    • **
    • Messages: 216
    • Q.I.: 3
    • Localisation: BORDEAUX
    • Modèle: 500L type 110F
    Re : REMISE EN ETAT DE MON ALTERNATEUR [Discussions]
    « Réponse #1 le: sam. 18 avril 2015, 23:16:18 pm »
  • ACTE 2 : NETTOYAGE ET REMONTAGE.

    Là en thermes d'outillage, Il faut la même chose que pour le démontage.
    Et idéalement il est bon d'avoir des outils un peu plus adaptés pour remonter des roulements neufs dans de bonnes conditions. Rien de mieux qu'une presse car on évite les chocs mais avec des outils spéciaux (ou pas) et du bon sens on y arrive aussi.
    Pour le nettoyage Il est intéressant d'avoir un fer à souder, une brosse métallique sur touret ou au bout d'une perceuse ou encore mieux une sableuse d'atelier, un compresseur d'air ainsi qu'une fontaine de dégraissage. Tout cela permet un travail plus facile mais avec l'huile de coude du temps et une idée du niveau de finition attendue vous pouvez faire ce que vous voulez.

    Pour le nettoyage pour ma part :

    J’ai dévissé le cache du pont de diode (vert ici) pour dessouder les trois connexions visibles sur la photo par l'étain brillant, afin de dessolidariser le stator de la flasque.


     [ You are not allowed to view attachments ]

    Ensuite j'ai tout passé à la fontaine de dégraissant (un gros bidon surmonté d'un bac avec un pinceau relié au bidon par un tuyau par lequel une pompe fait circuler du produit de nettoyage qui retourne au bidon et ainsi de suite) car j'ai accès à un outil comme ça.
    Vous pouvez donc nettoyer le stator aussi sans risque mais en essayant de ne pas abimer ou marquer le vernis isolant autour des enroulements du stator (donc attention d'éviter de le pauser n'importe où et n'importe comment sur les enroulements directement). Un bon séchage à la soufflette par dessus et mieux un passage d'ambiance chaude (étuve, four pas trop chaud ou autre) fera l'affaire.

    J'ai pu faire passer les flasques à la microbilleuse (ou sableuse) grâces à mes anciens collègues de travail (merci  #l7).
    Et le lendemain j'ai récupéré les flasques avec le niveau de finition que je souhaitais.
     

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Vient enfin le remontage :

    Passage dans la semaine chez un vendeur de roulement bien connu : DIxxTRAP (je ne sais pas si on peut mettre le nom des enseignes donc j'ai supprimé deux lettres  #l11) donc voilà ce qu'il vous faut. Le petit est plus cher car moins courant...


     [ You are not allowed to view attachments ]

    J'ai emprunté au boulot une valise d'outillage qui va bien pour extraire et poser des roulements aussi bien que des joins spy  #B6

     [ You are not allowed to view attachments ]

    On attaque la pose des roulements. Là c'était dans la flasque. Si je n'avais pas eu d'outil spécifique qui appuie sur toute la surface du roulement,  je me serai débrouillé en trouvant une douille pour appuyer sur la portée extérieure du roulement pour l'enfoncer dans la flasque sans risquer d'abimer et de créer des charges sur les billes et le chemin de billes (ne jamais dans cette configuration taper en appuyant sur la portée intérieure car vous feriez subir de mauvaises contraintes aux billes au risque de dégrader le roulement).
    Puis on repose la plaque de retenue. Pour ma part j'ai mis quelques gouttes de scelle roulement entre le roulement et la flasque car j'ai trouvé qu'il rentrait trop facilement dans son logement.


     [ You are not allowed to view attachments ]
     [ You are not allowed to view attachments ]

    Ensuite comme sur l'autre flasque il n'y a rien pour retenir le roulement à une place donnée, j'ai monté ce dernier sur l'arbre du rotor.
    Là aussi trop facile à mon goût donc une petit goute de Loctite adaptée aussi. Par contre dans ce cas si vous n'avez pas d'outillage adapté vous pouvez vous en sortir avec un tube qui viendra porter sur la partie intérieure du roulement pour l'enfoncer, et pas ailleur afin de ne pas l'abimer.

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Je n'ai pas d'explication rationelle concernant la présence d'un joint torique dans le logement du roulement dans la flasque car c'est la première fois que je vois ça... Je n'ai pas souvenir avec mon ancienne 126 lorsque j'avais refais son alternateur avoir vu ce joint ???

     [ You are not allowed to view attachments ]

    On assemble donc toutes les parties ensemble en vérifiant que nos pointages sont bien en face. Ca aide en plus pour renfiler les tiges qui vont nous permettre de resserrer tout ça. Deux trois petits coups de maillet à droite à gauche et à chaque extrémité pour que tout se mette en place si ce n'était pas déjà le cas et l'essai est concluant. Quel régale de lancer l'arbre aux doigts et le voir tourner plusieurs secondes sans bruit (plus de Grrrrrrr !!).

     [ You are not allowed to view attachments ]

    J'ai remonté le porte poulie et la poulie mais n'ai pas pu la serrer car je n'ai toujours pas l'outil qui va bien et ne souhaite pas le faire à la barbare cette fois ci comme tout est refait nickel donc je vais me fabriquer un truc comme ça, car en fait il ne manque qu'une poignée à une grosse rondelle de réglage... dommage que je ne sois pas équipé d'un poste à souder mais ce sera au programme pour la semaine prochaine... et ça sera indispensable pour serrer le ventilo de l'autre côté dans de bonnes conditions...

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Voilà donc AVANT

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Et APRES

     [ You are not allowed to view attachments ]

    Vous remarquerez qu'il y a un porte balais noire qui n'est pas adapté à mon alternateur. Voilà ce qu'il se passe quand on fait sa commande rapidement en ayant la flemme d'aller vérifier dans son garage à 10 mètres si c'est le bon. Donc j'attendrai le nouveau que je vais commander rapidement. Un des deux balais de l'ancien était très court.

    Un essai sur banc maintenant pour voir si il débite bien est prévu, mais il faut encore que mon copain prenne le temps de l'emmener à son boulot pour le tester. Vous aurez peut être un retour si j'ai quelque chose à rajouter d'intéressant et constructif pour le tuto, ou des ajouts si des trucs intéressants que j'aurais oublié me reviennent.

    Je reste à votre écoute si vous voyez des aberrations ... #h6

    Sinon à vous de jouer et bon entretient  #l10
    « Modifié: sam. 18 avril 2015, 23:37:02 pm par Croc »

    Hors ligne Croc

    • Fiatiste fanatique
    • *******
    • Messages: 15.602
    • Q.I.: 31
      • Chez Croc et Fifille
    • Modèle: 2 500F biens moisies
    Re : REMISE EN ETAT DE MON ALTERNATEUR
    « Réponse #2 le: sam. 18 avril 2015, 23:36:31 pm »
  • <a href="http://www.fabien-creations.com/flashphonse4.swf" target="_blank" rel="noopener noreferrer" class="bbc_link bbc_flash_disabled new_win">http://www.fabien-creations.com/flashphonse4.swf</a><a href="http://www.fabien-creations.com/banniere_haut.swf" target="_blank" rel="noopener noreferrer" class="bbc_link bbc_flash_disabled new_win">http://www.fabien-creations.com/banniere_haut.swf</a>


    BUT,WHO IS THE COON?

     

    TinyPortal © 2005-2012